France Intec - Union
Confédérale d'Ingénieurs et Techniciens (U.C.I.T.)
Groupe Bourbonnais

Dernières nouvelles

Assenblée Générale FRANCE INTEC

L’Assemblée Générale 2020 est reportée au 3 octobre 2020. Elle sera suivie d’une Assemblée Générale Extraordinaire.

En savoir plus > cliquer ici


Connaître, Valoriser, Promouvoir, Développer l’Enseignement Technique, c’est quoi ?

Contribution à la réflexion-Analyse non exhaustive.

On peur noter, parmi les objectifs de l’UCIT-FI (Union Confédérale Ingénieurs et Techniciens-France INTEC), celui de valoriser et promouvoir l’enseignement technique et professionnel.
Ci-après quelques réflexions sur le thème : « Connaître, Valoriser, développer l’enseignement technique, c’est quoi ?

Idée de base : L’essor d’un pays dépend essentiellement du développement de ses entreprises industrielles allié à un fort potentiel de formation.
L’Enseignement Technique, fort de ses composantes industrielles et tertiaires joue un rôle prépondérant dans cet essor. C’est une voie royale par excellence pour les jeunes en quête de leur avenir aussi bien professionnel que personnel..
Nos rencontres, échanges, constats avec les établissements d’enseignement, les entreprises, les CCI, CIO, parents d’élèves, élèves, lycéens, étudiants nous ont permis d’exprimer ces remarques, suggestions, …

1. Connaître, faire connaître l’Enseignement Technique, le valoriser :

• Faire connaître les atouts de l’Enseignement Technique auprès du grand public, des élèves, lycéens, étudiants, parents d’élèves de façon à changer les mentalités, d’effacer des images erronées, obsolètes, de manière que les personnes perçoivent les réalités, et les intérêts de cet enseignement..
• Susciter des vocations parmi les élèves, collégiens, lycéens, étudiants vers les enseignements scientifiques, technologiques et professionnels. Par exemple :
-  Que les BTS, DUT viennent dans les classes de collège pour montrer leurs parcours,
-  Que les industriels viennent dans les collèges et lycées, et inversement ou réciproquement,
-  Que les parents viennent visiter, rencontrer les entreprises
-  Que les professeurs de collège, de lycée rencontrent les entreprises.
-  Que les chefs d’entreprise rencontrent les professeurs….
• Développer des liens avec écoles, collèges, lycées, enseignement supérieur.
• Développer les relations entre le monde de la formation et celui de l’entreprise..
• Développer les liens entre administration des établissements (collèges, lycées et enseignants, entreprises (industrielles et tertiaires). Nous devons noter l’importance, d’une manière générale, des relations « écoles-entreprises » , noyau dur de tout le système : personnel de direction et d’enseignement des collèges, lycées, enseignement supérieur et entreprises, entre monde de la formation et monde de l’entreprise : secteur industriel et secteur tertiaire. Importance du CLEE (Comité Local Écoles Entreprises).
Autres suggestions : 1) Moyens identiques, dans les lycées, entre enseignements scientifiques et enseignements techniques pratiques : personnels d’aide aux professeurs, maintenance. 2) obligation d’un service communication dans les lycées professionnels et technologiques.
• Actions pour mieux connaître les établissements d’enseignement scolaires et notamment ceux qui œuvrent dans les sciences, les technologies et les méthodes pratiques qui y sont dispensées.

2. Promouvoir, développer l’Enseignement Technique

• Intervenir auprès de l’État avec le concours d’autres associations, ayant les mêmes buts , telle l’AFDET pour proposer des mesures, des actions relatives à son bon fonctionnement et à son évolution. Par exemple :
-  Augmentation horaires enseignement professionnel pratique.
-  Formation transitoire entre « Bac Pro et BTS, DUT par rapport à l’enseignement général..
-  Pour les étudiants arrivant en BTS n’ayant jamais fait d’atelier, formation spéciale en début d’année scolaire afin d’acquérir les fondamentaux de la spécialité.
-  Recrutement et formation de professeurs d’enseignement technique, enseignement secondaire et supérieur.
-  Étude, chiffrage du temps moyen nécessaire à l’ acquisition de chaque compétence définie par les référentiels professionnels, technologiques, enseignement secondaire et supérieur et comparer le temps total ainsi défini avec le temps réel alloué par la même formation.
-  Proposer des actions avec les différents organismes de l’Éducation Nationale et en concertation avec les différentes structures ouvrières, patronales, chambres consulaires, CLEE…
-  Proposer : dispositions, aides, soutiens périscolaires afin d’aider les jeunes dans leurs parcours de formation.
-  Reconnaître l’importance des stages en entreprise :organisation prépondérante, suivi, relations établissement, professeurs, tuteurs.
-  Reconnaître, pour tous, le bénéfice d’un enseignement général, technologique et professionnel.
-  Engager des actions pour les collèges, lycées, enseignement supérieur, partenaires avec conventions de partenariat ou non, à l’image des olympiades des collèges, des lycées, de l’enseignement supérieur, d’expo’sciences, organismes divers, associations de parents d’élèves, syndicats professionnels, chambres territoriales, consulaires….

3. Faire reconnaître, développer la culture technique.

-  Valoriser ses valeurs, ses modes de perception, de réflexion, d’action, d’expression
La culture technique est ce qui est transmis par le milieu technique et ce qui permet d’appréhender ce milieu, aussi bien celui du monde de la production que celui de la vie quotidienne. C’est un ensemble de modèles, de valeurs justifiées ; de modes de perception, de réflexion, d’action et de travail, qu’il faut comprendre, dominer et appliquer.

Pour l’équipe FIGB (France Intec Groupe Bourbonnais)
Edition du 26 novembre 2019

Dr Jean FLQOUET,